Pâtre 02 juin 2004 à 15h43 | Par

L´Inra 401, une brebis prolifique et maternelle

Issue du croisement de la Berrichonne du Cher et la Romanov,
la race Inra 401 possède d´excellentes qualités de reproduction.
La croissance à l´engraissement et les aptitudes bouchères s´améliorent considérablement par la sélection.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Origines
La race Inra 401 a été obtenue au domaine Inra de la Sapinière (Cher) par des croisements débutés dans les années 60 entre la Berrichonne du Cher et la race prolifique Romanov importée de Russie. La race obtenue tire parti du fait que la prolificité est peu sensible au phénomène de l´hétérosis, phénomène qui procure une supériorité à l´hybride mais qui décline dès la deuxième génération de croisement. La prolificité des brebis Inra 401 est intermédiaire entre celles des deux races parentales et s´est maintenue au fil des générations ; elle avoisine les 200 % en lutte de printemps et atteint les 250 % en lutte d´automne à la pleine saison sexuelle.
Après un avis favorable de la Commission nationale de l´amélioration génétique, elle est diffusée à partir de 1980 vers les élevages privés par un croisement d´absorption de béliers Inra 401 sur des brebis croisées Race locale par Romanov.
©Upra


Extension
Actuellement présente sur tout le territoire français, la race Inra 401 affiche un effectif de 60 000 brebis en production. La base de sélection, qui comptait 11 660 brebis de 43 élevages pour la campagne 2002, se place au huitième rang des races françaises. L´Upra a été reconnue par la CNAG en février 2004.
Si on la retrouve dans les grandes régions d´élevage ovin (le Sud du Massif central, la Montagne Noire, les Alpes), l´extension de la race ne s´est pas limitée à ces zones ; elle s´est développée dans toutes les régions françaises et dans tous les types d´élevages (plaine, plateau séchant, montagne, en bergerie intégrale, mais aussi en valorisation de sous-bois, transhumance en Isère,..).

Standard, format
La race n´exige pas de standard strict. Les toisons sont majoritairement blanches, certains animaux sont tachetés voire noirs. Les brebis sont de format moyen pour un poids adulte de 65 à 75 kg. Les agneaux nés de portée double pèsent en moyenne 4,4 kg à la naissance pour les mâles et 4 kg pour les femelles.

Aptitudes
Ses qualités sont d´abord des qualités de reproduction. La prolificité fut son objectif premier. La moyenne du Contrôle de performance 2002 donne une moyenne de 2,03 agneaux par brebis (dont 70 % nés double).
En désaisonnement, la fertilité au printemps peut être aisément portée à un niveau acceptable en recourant à l´effet bélier. Eleveurs sélectionneurs et éleveurs producteurs d´agneaux de boucherie pratiquent la lutte de printemps dans une proportion d´environ 60 %.
Fertile en toutes saisons en lutte naturelle, la brebis Inra 401 présente également une très bonne fertilité à l´insémination artificielle (70 %) utilisée essentiellement pour la création du progrès génétique.
Sa facilité de mise bas est une qualité promue par beaucoup de naisseurs car la brebis Inra 401 nécessite très peu d´interventions à la mise bas (moins de 6 %). Son caractère très maternel assure des pertes faibles à la naissance (4 à 5 %).
©Upra

Croissance des agneaux
Contrôle de Performance 2003 :
- GMQ 10/30 jours mâles doubles = 232 g
- GMQ 30/70 jours mâles doubles = 319 g
Sélectionnée depuis 1985, l´aptitude des brebis à allaiter ses agneaux, le plus souvent des jumeaux, est évaluée à partir des croissances des agneaux pendant la période d´allaitement.
Plus de 90 % des brebis réussissent à allaiter 2 agneaux. Le progrès génétique annuel réalisé est de l´ordre de +1 g en terme de GMQ d´agneau. Les résultats obtenus en GMQ sont en progrès constants.
 Rusticité : une expérience de conduite en plein air intégral est en cours sur le domaine Inra de la Fage (Aveyron) sur le plateau du Larzac. Une troupe de 300 brebis Inra 401mettant bas en avril est ainsi conduite avec des premiers résultats zootechniques très encourageants. Les caractères d´adaptation sont passés au crible et notamment les caractères de comportement des brebis, ainsi que les caractères de toison en lien semble-t-il avec la survie des agneaux nouveau-nés en conditions climatiques difficiles.

 Croissance à l´engraissement et aptitudes bouchères : la brebis Inra 401 est présente dans la plupart des signes officiels de qualité. Ses caractères ont été considérablement améliorés par la sélection pratiquée à la Station de Contrôle Individuel des jeunes béliers ouverte à la Sapinière en 1989 et relayée en 1999 par celle ouverte par l´Upra aux Brunels (Aude).
Chaque année, 200 jeunes béliers provenant d´une quinzaine d´élevages naisseurs sont regroupés et leurs aptitudes sont contrôlées par des pesées et des échographies dorsales entre 3 et 5 mois, ainsi que par un pointage phénotypique à la fin des tests.
Des valeurs génétiques (index) de leurs potentiels de Croissance et de Composition Corporelle (aptitude au développement musculaire, aptitude à déposer peu de gras) sont calculées. Les meilleurs béliers sont destinés au Centre d´insémination artificielle Criopyc de Pompertuzat (Haute-Garonne).
©Upra


Résistance à la tremblante
La résistance génétique à la tremblante a été intégrée dans le schéma de sélection avec élimination des animaux porteurs de l´allèle de plus grande sensibilité dès 1997 pour les béliers destinés au Centre d´insémination artificielle, et dès 1999 pour tous les béliers diffusés. Depuis 2002, tous les béliers diffusés depuis la Station sont double porteurs de l´allèle ARR au gène PrP gouvernant la résistance à la tremblante.

Résultats économiques
Exemple de résultats d´un élevage moyen (Aude - GTE 2003) : Montagne sèche avec un agnelage par an en trois périodes.
EMP : 856. Prolificité : 203 %. Productivité : 166 %.
Produit brut : 212 ?/EMP. Marge brute : 132 ?/ EMP. Taux de prime : 31 % du PB.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Vos grandes cultures s’allient-elles bien avec l’élevage ovin ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui