Pâtre 06 juin 2003 à 10h30 | Par

Production ovine - En Nouvelle-Zélande, le stress du mouton sous l´oeil des chercheurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour étudier le stress des moutons, les Néo-Zélandais de l´Institut de recherches Hort ont mis au point des outils nouveaux. Ces matériels très particuliers utilisent l´électronique et transmettent leurs informations à distance afin que la présence d´un chercheur ne soit pas à l´origine d´un stress. Ces appareils sont portés par l´animal et rechargés par batterie solaire ; ils analysent la température du corps par un tag porté à l´oreille, l´activité du cerveau, le rythme cardiaque, et les données sur la respiration et la teneur de sang en hormone, glucose, acides gras. Les premiers résultats montrent qu´un mouton peut demeurer stressé jusqu´à 1 h 30 après un contact avec un humain. L´objectif de ces recherches est de déterminer si certaines souches de moutons sont plus résistantes que d´autres au stress. Pour diminuer les pertes de poids avant abattage, souvent dues à des stress, les chercheurs de l´Institut Hort ont mis au point un additif alimentaire qui réduit ces pertes de poids : elles atteignent 3 à 5 % du poids vif selon le statut alimentaire de l´animal.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Vos grandes cultures s’allient-elles bien avec l’élevage ovin ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui