Pâtre 26 octobre 2005 à 11h26 | Par Julien Diependaele

Viande de mouton - Extension de l´abattoir coopératif de Bellac

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Coopérative d´abattage depuis vingt-cinq ans, l´abattoir de Bellac change de formule et remodèle son activité. Interrogé sur cette refonte, François Vannier, qui préside aux destinées du groupement Limovin, principal actionnaire de l´abattoir, estime que « nous avions besoin de conforter le service que représente l´abattage. L´engagement nouveau est la privatisation engagée avec la coopérative en tant qu´actionnaire unique. Une SAS a donc été formée ». Cette nouvelle société s´engage sur plusieurs points : reprise de l´ensemble des 34 contrats de travail des salariés ; modernisation de l´abattoir avec notamment des investissements pour la valorisation du cinquième quartier et des déchets ; amélioration de la voirie et des locaux des salariés ; amélioration du tonnage traité en modifiant le mode de fonctionnement de l´abattoir.Une plus-value des produits bovins (500 tonnes) et des produits ovins (3600 tonnes) sera recherchée.L´objectif final sera de permettre de conserver l´outil au service des groupements de producteurs et de le conserver dans la région. Le coût de ce projet de modernisation est estimé à 2 millions d´euros.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Voulez-vous installer des panneaux solaires ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui