Pâtre 19 avril 2019 à 08h00 | Par Pierre-Guillaume Grisot, Idele

Pâturer la broussaille en préservant la ressource

En zone méditerranéenne, un pâturage prudent des parcours boisés a permis d’alimenter le troupeau tout en préservant la ressource.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sur la ferme ovine de Carmejane, les parcours contribuent en moyenne à 40 % des besoins du troupeau de 650 brebis.
Sur la ferme ovine de Carmejane, les parcours contribuent en moyenne à 40 % des besoins du troupeau de 650 brebis. - © Carmejane

Au cours de ces 20 dernières années, deux modes de gestion du pâturage des parcours ont été testés sur la ferme expérimentale de Carmejane dans les Alpes-de-Haute-Provence. Pendant dix ans, un pâturage complet de l’herbe a été réalisé pour maîtriser l’embroussaillement, puis, sur les dix années suivantes, un pâturage qualifié de prudent a été pratiqué.

Les surfaces pastorales sont une vraie ressource

Ces deux modes de pâturage ont été évalués au travers du suivi des différentes strates de végétation, de l’évolution de la valorisation des parcs et de l’état corporel des animaux. Le pâturage complet s’est montré efficace pour maîtriser la strate arbustive et gérer l’embroussaillement, mais au détriment du renouvellement de l’herbe, conduisant à une perte de ressource et à des états animaux non satisfaisants. Lors du pâturage prudent, centré sur la satisfaction des besoins des brebis et le renouvellement de la ressource pastorale, une régénération de la ressource pastorale a été observée avec de meilleurs états corporels sur les brebis et une valorisation plus stable des parcs. En allégeant l’intensité de prélèvement, on peut équilibrer le comportement d’ingestion des brebis jusqu’à la fin du pâturage tout en redéveloppant les différentes strates végétales, sans dérives de végétation. Bien sûr, par rapport au pâturage complet, ce mode de gestion de parcours nécessite davantage de surfaces mais répond mieux à la conduite d’un troupeau pastoral et productif, en étant certainement plus robuste face aux aléas climatiques.

Plus d'infos sur journees3r.fr/spip.php?article4714

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Écoutez-vous de la musique en travaillant ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui