Pâtre 28 octobre 2005 à 11h28 | Par Julien Diependaele

Pathologies ovines - La paramphistomose se développe chez le mouton

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Décrite chez les bovins pour la première fois en 1938, cette parasitose due à un vers trématode demeurait méconnue chez nos moutons.
En fait, la maladie est très étendue chez les brebis mais les signes en sont frustes. Une étude réalisée entre 2000 et 2003 en Creuse sur 344 élevages ovins montre qu´une centaine d´entre eux sont touchés et que la maladie s´étend en 2003 pour atteindre 51 % des élevages.
Les coproscopies réalisées montrent un accroissement du nombre de communes infestées sans zone plus particulièrement atteinte. L´excrétion est variable et diminue en mai et en août - septembre. Le paramphistome incriminé (Paramphistomum daubneyi) est le seul présent dans la Creuse et il se développe par l´intermédiaire d´une limnée pour contaminer les bovins et les ovins. Il se localise dans le cul de sac dorsal du rumen.

Un essai mené avec du Closantel (voie orale, 10 mg par kilo de poids vif) sur des brebis à coproscopie positive montre l´efficacité de cette molécule vis-à-vis du Paramphistome.
L´autopsie effectuée après 30 jours sur les brebis traitées révèle « un effet adulticide significatif. Les paramphistomes survivants sont nanifiés », affirme Aurore Frémont, du Laboratoire vétérinaire départemental de la Haute-Vienne. L´effet pharmacologique de la molécule sur ce parasite est donc prouvé.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Comptez-vous produire plus ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui