Pâtre 15 juillet 2019 à 08h00 | Par B. Morel

Moutons et vaches font bon ménage

L'Inra étudie la complémentarité des ovins et bovins au pâturage ainsi que l'engraissement des agneaux à l'herbe.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'Inra étudie la complémentarité des ovins et bovins au pâturage ainsi que l'engraissement des agneaux à l'herbe.
L'Inra étudie la complémentarité des ovins et bovins au pâturage ainsi que l'engraissement des agneaux à l'herbe. - © L. Geffroy

Depuis bientôt quatre ans, Sophie Prache et son équipe de chercheurs de l'Inrade Clermont-Ferrand s'intéressent à la complémentarité entre ovins et bovins au pâturage. L'unité mixte de recherche sur les herbivores a mis en place le programme Salamix qui a pour objectif global de faciliter la finition à l'herbe des agneaux et veaux avec un minimum d'intrants (concentréset médicaments). L'expérimentation se décline autour de trois systèmes d'élevage : spécialisé ovin, spécialisé bovin et mixte ovin-bovin. Cette étude est une première dans son genre, comme l'explique Sophi ePrache, coordonnatrice du projet : « nous étudions des systèmes d'élevage complets sur au moins cinq ans, avec des mesures sur les paramètres technico-économiques, environnementaux et sur la qualité des produits finis. »

La comparaison des premiers résultats entre systèmes spécialisés et système mixte montre que la mixité est particulièrement intéressante pour les ovins. La présence des bovins simultanément sur les mêmes parcelles que les ovins réduit la pression parasitaire par effet de dilution. Chaque espèce a ses parasites spécifiques, bien que certains soient aussi en commun tels que les douves, les ténias et les strongles. La ressource herbagère est également mieux valorisée. « On observe des complémentarités dans les choix alimentaires des deux espèces au pâturage, provoquant une baisse des zones de refus », détaille la zootechnicienne.

Les chercheurs ont observé des croissances plus rapides chez les agneaux issus du système mixte. Ils atteignent le poids d'objectif à l'abattage de 17-18 kg près d'un mois plustôt que leurs congénères issus du système spécialisé. D'autant qu'en système spécialisé,10 % des agneaux nécessitent une finition en bergerie, alors que les agneaux conduits en mixte sont finis au pâturage. Les chercheurs ont voulu donner aux agneaux toutes les chances de s'adapter au mieux au système herbager. Pour cela, ils sont issus de mères Limousines qui leur confèrent leur caractère rustique et de pères Suffolk pour leur précocité herbagère. Le projet Salamix devrait durer encore deux ans et fournir de plus amples informations pour les éleveurs mixtes ou souhaitant profiter de la complémentarité entre les deux espèces.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Écoutez-vous de la musique en travaillant ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui