Pâtre 29 octobre 2018 à 09h00 | Par D. Hardy

Les ovins laitiers préparent l’avenir ensemble

La filière laitière ovine travaille à se rassembler dans une future interprofession. Les discussions avancent car les défis ne manquent pas pour les laitiers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une interprofession représentative de la diversité des filières ovines laitières est en cours de création.
Une interprofession représentative de la diversité des filières ovines laitières est en cours de création. - © D. Hardy

La construction de France brebis laitière avance. Cette association est amenée à devenir l’interprofession du lait de brebis. Elle regrouperait les 4 500 producteurs et les transformateurs de lait de brebis de toute la France pour fédérer l’ensemble de la filière et ses 280 millions de litres produits chaque année. « Il est importantd’avoir une structuration nationale en plus des interprofessions régionales pour pouvoir être visible », estime ainsi Joël Acher, éleveur dans l’Hérault et président du comité national de la brebis laitière à FranceAgriMer. « Avec les États généraux de l’alimentation, tout le monde a pris conscience qu’il fallait se structurer »,renchérit Jean-François Cazotte, producteur de lait de l’Aveyron et membre du bureau de la FNO.

Cette interprofession nationale permettrait aux pouvoirs publics de n’avoir qu’un interlocuteur unique pour les questions relatives au lait de brebis. Ce sera aussi une façon d’échanger davantage entre les bassins laitiers pour traiter de façon commune les problématiques techniques ou de promotion des produits laitiers ovins.

 

La suite dans Pâtre n°658 de novembre 2018 :

- Trois périodes pour faire du lait - Reproduction, fin de gestion et lactation

- L’ossay-iraty grimpe, le roquefort tire la langue - Assemblée générale du Cnaol

- Ils ont testé le DAC - Dans les Pyrénées-Atlantiques et le rayon de roquefort

- Du lait pour le PetitBasque - Boom de l’ultrafrais alternatif

- « Je produis du lait biopour Le petit Basque » Sylvie Combernoux, productrice dans l’Aveyron

- De la crème de brebis venue de la ville rose - YéO frais a lancé sa marque Yo Gourmand

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Faites-vous visiter votre élevage ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui