Pâtre 04 juin 2018 à 13h00 | Par D. Hardy

La FNO inquiète par le Brexit, l'accord de libre-échange avec l'Océanie et la PAC

Dans un communiqué, la Fédération nationale ovine demande à l'Europe et à la France des engagements pour préserver l'élevage ovin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La FNO demande des adaptations au Brexit, aux accords commerciaux avec l'Océanie et à la PAC pour protéger l'élevage ovin.
La FNO demande des adaptations au Brexit, aux accords commerciaux avec l'Océanie et à la PAC pour protéger l'élevage ovin. - © D. Hardy

La Fédération nationale ovine s'inquiète du Brexit, de l'accord de libre-échange avec la Nouvelle-Zélande et l'Australie et de la baisse drastique du budget de la PAC. Dans un communiqué du 4 juin 2018, le syndicat des éleveurs ovins dit "non à la mise en place d'un accord de libre-échange avec l'Océanie sans mentionner la viande ovine comme produit sensible, non à l'importation de volumes supplémentaires de viande ovine australienne et néo-zélandaise sans aucune restriction concernant les droits de douane, les volumes, les types de morceaux exportés et la période d'exportation durant l'année, non à la déstabilisation du marché intérieur français de la viande ovine provoquée par ces importations supplémentaires, non à la distorsion de concurrence induite par ces accords commerciaux bilatéraux et non à la mise en place d'une nouvelle PAC toujours plus exigeante envers les éleveurs sans pour autant apporter de réelles pistes de développement avec un budget permettant d'orienter et d'organiser nos filières tout en garantissant un revenu apportant des perspectives de croissance aux éleveurs ovin".

La FNO demande à la France et à l'Europe des évolutions dans le cadre du Brexit :

"- La déconsolidation des contingents tarifaires entre l'UE à 27 et le Royaume sur une base historique et en particulier ceux attribués à la Nouvelle-Zélande et à l'Australie,

- La création d'un contingent d'importation de viande ovine spécifique au Royaume-Uni d'un volume équivalent aux flux actuels. L'accès à ce contingent devra faire l'objet d'une conditionnalité précise et d'une gestion sécurisante pour le secteur et garantissant un lissage des exportations sur l'année."

Dans le cadre de l'accord de libre-échange avec l'Océanie :

"- L'inscription de l'exclusion de la viande ovine, en tant que produit sensible, dans le mandat de négociation de ces accords ;

- La non conclusion de tels accords avant la fin de la négociation du Brexit."

Dans le cadre de la future PAC 2021-2027, "le maintien d'un budget conséquent permettant d'entamer une réelle réforme et plus précisément le maintien de notre aide couplée ainsi que l'enveloppe qui y est associée, orientant la profession vers la performance technique tout en assouplissant et simplifiant les normes et les règles qui étouffent tous nos efforts de professionnalisation, un accès privilégié aux aides du second pilier par la prise en compte des contributions positives de l'élevage ovin sur la biodiversité, les écosystèmes, l'entretien des paysages et l'environnement de manière plus générale."

Communiqué de la FNO
Communiqué de la FNO - © FNO

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Comptez-vous produire plus ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui