Pâtre 09 octobre 2002 à 10h50 | Par J. D.

Filière ovine - Une station de sélection de la race Hampshire en Auvergne

Une nouvelle station de contrôle individuel voit le jour en race Hampshire. Installée en Auvergne, elle permet de rapprocher les béliers des éleveurs utilisateurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Installés depuis fin juin 2002, une centaine de béliers race Hampshire sont testés pour la première fois à Celles sur Durolle dans le Puy de Dôme. Cette station de contrôle individuel de la race Hampshire était installée dans l´Eure. Cette nouvelle localisation rapproche les éleveurs utilisateurs des béliers dont ils ont besoin, notamment pour le croisement. Choix fort logique : sur les 5000 brebis répertoriées dans la base de sélection de la race Hampshire, 1300 appartiennent à 4 élevages auvergnats.


Croissance et gabarit
Cette station est située à 650 mètres d´altitude, elle permet d´accroître l´effort de sélection sur les aptitudes bouchères de la race par des notations sur cinq index : poids à âge type (160 jours), croissance, gras, développement musculaire, indice de sortie de station. Selon les références de leurs géniteurs et leurs propres résultats, les béliers sont ensuite classés en catégorie "Etoile" (fils d´Ambo) pour utilisation en insémination ou par les sélectionneurs, en catégorie RDM (Recommandés mixtes) pour les sélectionneurs ou les éleveurs de races rustiques ou en catégorie RDC (Recom-mandés croisement). Les animaux les moins bons sont éliminés.
Réputés pour leurs facultés de croissance et leur gabarit, les béliers de race Hampshire sont soumis à un régime qui leur permet d´obtenir à l´herbe un comportement facilitant la reproduction avec des brebis de race rustique. "Du pâturage, de la pulpe de betteraves et du son de céréales : il n´est pas question de les "booster", explique Eric Bodinat, secrétaire général de l´Upra Têtes Noires et sélectionneur en race Hampshire.
©D. R.

Légende - Race Hampshire
Bonne croissance, grand gabarit et de grandes facultés d´adaptation.

Un nouvel élevage
"Ces béliers doivent avoir une croissance naturelle et par la suite, être capables de suivre les brebis même en montagne pour les saillir. Cette adaptation à toutes les formes d´élevage, y compris aux troupeaux les plus rustiques, est une qualité que nous recherchons pour nos clients" souligne ce sélectionneur.
Cette station de sélection est située sur l´élevage de François Déchelette au lieu dit La Tarrerie à Celles sur Durolle. Installé en mai 2002, ce technicien en élevage bovin reprend la ferme de son père. Il porte la surface à 70 hectares et à ses 40 vaches charolaises, il ajoute l´élevage ovin de la Station de contrôle individuel Hampshire.
La sortie des béliers et leur vente seront effectuée pour cette première bande le 14 septembre 2002.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Vos grandes cultures s’allient-elles bien avec l’élevage ovin ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui