Pâtre 15 juin 2018 à 08h00 | Par D. Hardy

Du bonus de fourrage entre deux cultures

Cultivés entre deux cultures, les fourrages annuels complémentaires assurent une couverture du sol tout en apportant une ressource alimentaire utilisable par les ovins pâturant. À implanter après la moisson...

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les cultures dérobées amènent un aliment complet mais la pousse dépend de la pluviométrie estivale.
Les cultures dérobées amènent un aliment complet mais la pousse dépend de la pluviométrie estivale. - © Ciirpo

En régions céréalières, les cultures intermédiaires pièges à nitrate (cipan) répondent à une exigence réglementaire. Mais ils constituent aussi une ressource alimentaire utilisable par les ovins. Leur pâturage réduit les charges à la fois sur les ateliers ovin et céréalier de l'exploitation. Les couverts végétaux, mélange de graminées, légumineuses et éventuellement brassicacées (autre nom des crucifères), sont une aubaine à l'automne pour les brebis. D'excellente valeur alimentaire, ils se pâturent sans rationnement ni transition alimentaire en choisissant des espèces adaptées. De plus, ils conviennent à toutes les catégories d'animaux, y compris les agneaux, et sans apport de concentré. D'un coût d'implantation modeste, les dérobées apportent à bon compte un aliment naturellement équilibré en énergie et en azote. À condition qu'il pleuve car leur rendement est soumis aux aléas climatiques estivaux, essentiellement la pluviométrie.

Et sans eau, pas de couvert ! « Ce fut le cas en 2016 par exemple où, dans certaines Ciirpo régions, les cultures intermédiaires n'ont même pas levé », explique Laurence Sagot du Ciirpo-Institut de l'élevage. En conséquence, des ajustements de la conduite de l'alimentation du troupeau sont nécessaires chaque automne en fonction du rendement du couvert végétal, en particulier sur le choix de la catégorie d'animaux qui les valorise. Semée entre deux cultures, la dérobée s'insère dans l'assolement sans modifier la cohérence de la rotation. Pour être utilisées en pâturage, les plantes doivent être appétentes et non acidogènes afin de permettre un pâturage libre. Les dates de pâturage sont déterminées par la culture suivante. Pour l'implantation d'une céréale d'hiver, il doit être terminé fin octobre. Dans le cas d'une implantation d'une culture de printemps, le pâturage reste possible jusqu'en décembre.

La suite du dossier dans Pâtre n°655 de juin-juillet :

  • Une couverture pour la terre, un aliment pour les bêtes - Les couverts végétaux prennent soin des sols et des animaux
  • Reprise d'état des brebis - La vie au grand air leur réussit
  • Une valeur alimentaire sûre et équilibrée - Il faut manger de tout, cela vaut aussi pour les moutons
  • Des agneaux finis sans concentré - Une finition hors bergerie plus longue mais moins chère

Des références en ligne

Sur idele.fr et inn-ovin.fr, on trouvera le livret Cet automne, mes brebis pâturent les couverts végétaux qui a inspiré ce dossier. La fiche technique Développer les cultures dérobées d'automne et d'hiver donne aussi des exemples pour les brebis laitières.

Des intercultures à utilisation fourragère décrit une quinzaine de graminées, crucifères, légumineuses ou mélanges. Ces fiches techniques sont à télécharger sur www.marne.chambre-agriculture.fr.

Le Guide des cultures dérobées en Limousin conseille sur le choix et la gestion des dérobées, du semis à la récolte, en intégrant les valeurs alimentaires et les coûts de production. Le guide (24 pages) est à télécharger sur www.afpf-asso.fr.

La filière ovine du Centre-Val de Loire et les bénéfices de l'exploitation des couverts végétaux est une nouvelle fiche de deux pages qui présente les résultats d'essais de couverts avec millet, moha, trèfle, vesce, avoine et colza. Elle sera disponible sur www.herbe-fourrages-centre.fr.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Voulez-vous installer des panneaux solaires ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui