Pâtre 21 mai 2019 à 11h00 | Par I. Heeren

Des concours qui ont du chien

Les concours nationaux des chiens de troupeau de France sont importants pour la sélection de la race.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Berger avec ses brebis et son chien de troupeau
Berger avec ses brebis et son chien de troupeau - © L. Geffroy

Les 18 et 19 mai s’est tenu à Venours dans la Vienne, le concours national de chiens de berger de la Société centrale canine. « Pour les concours sur ovins inter race de la SCC, les chiens peuvent participer au maximum à cinq concours par an, ils sont qualifiés pour le concours national par leurs deux meilleurs pointages et réalisent deux passages au cours du week-end » précise Benoît Le Gal, organisateur du concours avec le lycée Xavier Bernard. Les résultats des seize meilleurs chiens de berger de France ajoutés à leurs résultats de la finale du samedi 18 définissent le classement de la Coupe de France. La seconde finale du dimanche 19 définit à elle seule le classement des Championnats de France de chiens de berger. Les parcours comprennent les épreuves classiques de recherche, conduite et tri de troupeau, mais peuvent aussi comprendre des passages de carrefour, pont, utilisation de parc à tri et se finissent souvent par une montée en bétaillère.

 

Toujours à l’échelle nationale mais spécialisé pour une seule race, l’Association française du border collie (AFBC) organise tous les ans la Coupe de France border collie. Elle se tiendra cette année à Lignac dans l’Indre du 20 au 22 septembre. Elle accueillera les 65 meilleurs border collie de France, sélectionnés selon les résultats de leurs trois meilleurs pointages de l’année. Ce concours sur ovin s’adresse d’une part à une classe jeune, de 25 chiens âgés de moins de cinq ans, lors de la finale du samedi 21. D’autre part, les quarante meilleurs chiens de classe open concourent le vendredi 20 en demi-finale. Les quinze finalistes se disputent le titre de champion de France le dimanche 22. L’AFBC organise une cinquantaine de concours tout au long de l’année et dans toute la France, leurs parcours se composent uniquement des épreuves classiques de recherche, conduite et tri d’un troupeau de cinq brebis.

 

Cette technique de manipulation de troupeau devient une discipline canine et accueille de plus en plus de cynophiles, une question sur laquelle les avis sont partagés. Les concours conservent tout de même leurs objectifs agricoles. Ils permettent la sélection des races, les lignées de chiens sont observées et sélectionnées selon leur comportement autour du troupeau (motivation, stabilité…). « Inspirées des pratiques d’élevage pastoral, les parcours permettent d’évaluer les chiens sur leur obéissance, l’approche des brebis, la régularité des lignes lors de la conduite du troupeau et l’efficacité lors du tri et de la mise en parc » précise Antoine Brimboeuf, organisateur de la coupe de France 2019.

 

Plus d’informations sur lAFBC.net et venours.fr

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Ovins et bovins vont-ils bien ensemble ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui