Pâtre 21 juillet 2011 à 15h13 | Par L.G

CONCOURS - Les Bleus du Maine à l’honneur au pays du fromage

Neufchâtel en Bray, plus connu pour son fromage de vache au lait cru, a mis à l’honneur les moutons le 9 juillet dernier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © lgeffroy

Robert Cardols ne regrette pas son déplacement. Le concours inter-régional Bleu du Maine organisé dans le cadre de la journée ovine par l’organisme de sélection (OS) et aidé de la Chambre d’agriculture de Seine-Maritime à Neufchâtel en Bray, était de haut niveau, d’après cet éleveur belge. La race est effectivement présente en Wallonie avec une quarantaine de troupes. C’est moins qu’au début des années 80, mais avec une douzaine d’éleveurs qui ont fait le crochet jusqu’en Normandie ce 9 juillet, cela prouve un certain dynamisme.
Didier Foubert, président de l’organisme de sélection de la race est lui aussi ravi du succès de cette journée où une centaine de Bleus du Maine étaient exposés. « Nous sommes là pour montrer les qualités de la race. C’est une brebis laitière, prolifique, qui élève bien ses agneaux et convient au croisement, avec du Charollais par exemple. Répartis sur toute la France, nous sommes 23 éleveurs en sélection ».
La Mayenne d’où est originaire le président, est le berceau de la race mais elle est présente en Haute-Vienne, Bretagne, Sarthe, Pays-de-la-Loire, Meuse… Au cours des deux dernières années, cinq éleveurs se sont installés avec cette race en Mayenne, ce qui fait plaisir aux éleveurs locaux puisque c’est la race du département. Didier Juigné, de la Sarthe, est sélectionneur depuis 25 ans. Il explique que « l’export vers la Grande-Bretagne avait dynamisé la race dans les années 80 mais que s’en est suivie une baisse d’effectifs ».
Aujourd’hui, il reste un millier de brebis mais heureusement, il semble y avoir une embellie et un nouvel essor au sein de l’OS. Race idéale pour la vente directe avec des agneaux de 25 kg, elle est appréciée des doubles actifs et des éleveurs mixtes, car cette race herbagère convient bien en complément d’un atelier bovin.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Voulez-vous installer des panneaux solaires ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui