Pâtre 23 juillet 2018 à 09h00 | Par D. Hardy

Balnéothérapie à domicile pour les moutons du Bouches-du-Rhône

Le GDS des Bouches-du-Rhône a investi dans une baignoire mobile qui permet de traiter rapidement les grands troupeaux contre les parasites externes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La plateforme centrale avec garde du corps permet à l’opérateur d’immerger la tête de la brebis pour optimiser le traitement antiparasitaire.
La plateforme centrale avec garde du corps permet à l’opérateur d’immerger la tête de la brebis pour optimiser le traitement antiparasitaire. - © Agneau soleil

Plouf ! Les fortes chaleurs incitent à la baignade et les moutons aussi peuvent piquer une tête dans la nouvelle baignoire mobile imaginée par le GDS des Bouches-du-Rhône et la coopérative Agneau soleil. La baignoire en forme de U permet une balnéation suffisamment longue pour que les traitements contre les parasites externes, la gale notamment, soient efficaces. « Dans nos premiers essais, nous avons chronométré un bain d’une durée de vingt à trente secondes », relate Sylvain Béhéty, le responsable technique de la coopérative Agneau soleil. Une remorque similaire existe en Australie mais les conditions d’importation et d’agrément routier étaient trop contraignantes. Le GDS et la coopérative se sont alors tournés vers la société espagnole Javier Camara qui fabrique déjà du matériel de contention pour les ovins. Après un an et demi de cogitation et de conceptions, la première baignoire mobile européenne était née et envoyée directement dans les Bouches-du-Rhône.

Installée sur une remorque, la baignoire mobile de 1,7 tonne peut être tractée par un camion, un tracteur ou un 4x4. Elle est conçue pour recevoir 5 000 litres d’eau et il faut donc bien la caler avec quatre béquilles stabilisatrices avant de commencer à la remplir. Le remplissage peut se faire avec des cuves, ce qui permet une mesure précise du volume d’eau, ou à l’aide d’une pompe intégrée. Un point d’eau ou une mare peuvent alors servir à remplir la baignoire. « La mise en place est assez facile, témoigne Sylvain Béhéty. Il suffit d’installer les rampes de montée et de sortie et de remplir la baignoire. » Les animaux montent sur la passerelle équipée d’anti-reculs et bordée de claies pleines. À côté, la rampe des opérateurs permet d’aider à l’avancée des ovins.

La suite dans Pâtre n°656 d'août-septembre 2018

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Faites-vous visiter votre élevage ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui