Pâtre 26 mai 2011 à 23h49 | Par L.Sagot

"Avec l’électronique, j’ai gagné en temps de travail"

Équipé depuis 2008, Anthony Gourbault est un adepte de l’identification électronique. Il a entre autres complètement informatisé la réalisation du bon d’enlèvement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Caveb est équipée d’un palm
et d’une imprimante dans le véhicule pour
réaliser le bon de livraison.
La Caveb est équipée d’un palm et d’une imprimante dans le véhicule pour réaliser le bon de livraison. - © LS

Fin 2008, Anthony Gourbault récemment installé avec 250 brebis et 50 vaches laitières à Saint-Martin dans les Deux-Sèvres, se porte candidat au programme de pré-déploiement de l’identification électronique sur proposition de son organisation de producteurs, la Cabev. « Mon père avait pris sa retraite et je me retrouvais seul sur l’exploitation, explique-t-il. Sans ces outils, j’aurais arrêté l’une des productions, sans doute les vaches. » Il reboucle alors l’ensemble du troupeau ovin et s’équipe du logiciel Ovimaxi et du bâton de lecture électronique. La Caveb organise une journée de formation pour les quinze éleveurs partants. Il se lance avec l’appui de son technicien, Régis Fraudeau. Deux ans plus tard, Anthony mesure le chemin parcouru.
« Je ne reviendrais pas en arrière. J’estime avoir gagné 20 % de temps. Je ne note plus rien sur papier. Pour trouver un intérêt à ces technologies, il faut tout de suite abandonner les papiers. Je lis les numéros des animaux avec le bâton de lecture électronique. Ils s’affichent directement sur le Palm(1) grâce à la liaison bluetooth(2) et enregistre ainsi les misesbas, les traitements collectifs et individuels. Je fais tout au fur et à mesure et je n’ai plus besoin de penser à noter ou à retourner au bureau pour aller chercher une information. Je transfère le tout (le soir ou le week-end) quand j’ai le temps sans toutefois ne jamais prendre de retard. Pour mes deux productions, je passe au maximum une heure par semaine sur mon ordinateur pour la gestion des troupeaux. »

(1) Ordinateur de poche, appeé aussi PDA ou assistant de poche
(2) Technologie qui permet de tranférer les informations sans fil



Retrouvez Pâtre sur Facebook


L'AVIS DU TECHNICIEN
Régis Fraudeau, technicien à la Caveb


« Nous avons un groupe de 40 éleveurs dans notre organisation de producteurs qui utilise ce système dont 10 ont fait partie du programme de pré-déploiement. Nous avons dès le départ cru en l’identification électronique et incité nos éleveurs à l’utiliser pour la gestion de leur troupeau. Le carnet d’agnelage électronique est à mon sens l’un des meilleurs outils pour améliorer les résultats techniques et l’identification électronique permet une valorisation plus rapide. Sans informatisation, cette immense source d’informations reste sous utilisée. Le tri des agneaux est également beaucoup plus facile. D’abord, je n’ai plus besoin de gratter les boucles. Et puis, plus rien ne passe à travers : les non labélisables sont tout de suite identifiés sans erreur possible. Ce système facilite également le transfert pour la notification des mouvements. Nos éleveurs continuent le rebouclage des brebis en électronique. En 2013, je pense qu’elles seront déjà toutes bouclées. »

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Comptez-vous produire plus ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui