Pâtre 22 novembre 2018 à 08h00 | Par D. Hardy

Appel au dons pour continuer les films sur les dégâts de la prédation

Bruno Lecomte, éleveur et réalisateur de films sur la prédation, a besoin de fond pour se défendre et pouvoir continuer à réaliser des vidéos.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'éleveur-réalisateur Bruno Lecomte a besoin de fond pour se défendre et pouvoir continuer à réaliser des vidéos.
L'éleveur-réalisateur Bruno Lecomte a besoin de fond pour se défendre et pouvoir continuer à réaliser des vidéos. - © Pot commun

Bruno Lecomte, éleveur caprin dans les Vosges et réalisateur de nombreux films sur les dégâts du loup, a gagné son procès, en civil et en pénal, contre Jean-Marc Landry, spécialiste suisse du loup, qui l’accusait de calomnie. Dans une vidéo nommée En quête de loup : un documentaire mensonger, Bruno Lecomte démontait notamment les arguments pro-loups défendus par Jean-Marc Landry dans un reportage diffusé sur France 3.

Jean-Marc Landry fait appel de la décision du jugement. L’éleveur-réalisateur bénéficie de soutien financier de la part d’éleveurs français, allemands ou suisses mais il peine maintenant à financer ses frais de justice. Une cagnotte a été ouverte sur lepotcommun.fr/pot/0bmo5mco pour l’aider.

Ses vidéos, dont Les lourdes conséquences du retour du loup (49 000 vues), sont accessibles sur youtube.com

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Comptez-vous produire plus ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui