Pâtre 16 février 2004 à 16h10 | Par Jean-Pierre Praud, Institut de l´élevage

Amélioration génétique des ovins - Après l´arrêt de Berry-Test : le testage continue.

Le programme national de testage des béliers se réorganise autour des Unions de Coopératives Insemovin et Fédatest.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Jusqu´en 2002, l´évaluation sur descendance des aptitudes bouchères était entièrement réalisée par la Station nationale de Berry-Test située près de Bourges. Ce troupeau d´environ 1300 brebis de race Inra 401, conduit en rythme d´agnelage accéléré, servait de support aux 8 grandes races bouchères pour tester leurs béliers d´insémination. Pendant 25 ans, la station a évalué environ 75 béliers par an et a constitué, grâce à l´implication forte de l´Inra, un outil précieux pour le développement de la génétique ovine.

Berry-Test, qui avait été constitué par les Upra des races lourdes, puis s´était ouvert, dans la dernière décennie, aux Organisations de Producteurs, souffrait d´une grande hétérogénéité d´engagement de ses membres et globalement d´un manque d´implication technique et financière. La Station était malheureusement, dans l´esprit de beaucoup, un prestataire de service pour le compte des Upra, plus qu´un outil collectif de création et de diffusion du progrès génétique de la filière ovine. C´est sans doute ce qui a conduit, au-delà de difficultés plus conjoncturelles, vers la décision d´interrompre l´activité de Berry-Test.
L´enjeu est maintenant d´organiser des partenaires, Upra et Organisations de producteurs, partageant les même objectifs et capables de mettre en place un dispositif d´amélioration génétique cohérent, plus ambitieux en nombre de béliers testés et rentable grâce à une diffusion beaucoup plus importante de reproducteurs qualifiés.
©D. R.


Un projet pour produire 10 000 béliers
Après concertation avec les Upra et avec leurs Organisations de Producteurs, les Unions de coopératives Insemovin (pour le Limousin et le Centre-Ouest) et Fedatest (pour le grand Sud) ont proposé à la Commission Nationale d´Amélioration Génétique, en 2003, un programme visant à tester 120 béliers d´ici 5 ans et à produire 10 000 béliers correspondant aux demandes de la filière, à partir de bases de sélection accrues.
Ce projet, appuyé par l´Institut de l´élevage, a reçu l´agrément du ministère de l´Agriculture et le soutien financier de l´Ofival.
Pour ce nouveau dispositif de sélection des changements sont organisés. Insemovin et Fedatest mettent en place, chacun en leur sein, une structure paritaire Upra - Organisations de producteurs, qui prendra valeur d´Unité de Sélection, pour organiser d´une part le schéma de sélection autour du testage sur descendance et d´autre part la production et la diffusion des reproducteurs.

Le financement du programme, hors subventions publiques, est assuré à égalité par les Upra et les Organisations de producteurs.
Le dispositif technique d´évaluation sur descendance associe des réseaux d´élevages support de testage (élevages du Limousin et du Poitou-Charentes pour Insemovin, élevages laitiers de l´Aveyron pour Fedatest) à la station Fedatest de Langeac en Haute-Loire. Ce système, qui a été validé par une large expérimentation conduite par l´Institut de l´élevage et l´Inra, repose sur un protocole identique à celui de Berry-Test : regroupement des agneaux au sevrage dans des ateliers d´engraissement, abattages à poids fixé, mesures sur carcasses en abattoirs.

Où en est-on ?
Le testage ne s´est pas interrompu. En 2002, 42 béliers ont été testés dans ce cadre et en 2003, 73 béliers ont pu être mis en testage, dans les races Berrichonne du Cher, Ile de France, Charollaise, Rouge de l´Ouest, Texel, Suffolk et Vendéenne.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Vos grandes cultures s’allient-elles bien avec l’élevage ovin ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui