Pâtre 10 juillet 2013 à 13h47 | Par L.Geffroy

DOSSIER FILIERE - Le Baronet fleuron du Limousin

Mille éleveurs de la région Limousin adhèrent à la démarche du Baronet. Cet agneau est le fruit d'un travail de qualité tout au long de la chaîne de l'éleveur au distributeur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © lgeffroy

La filière « Baronet, agneau du Limousin » met le paquet sur la communication. Reportages aux journaux télévisés de France 3 lors du salon de l'agriculture ou de TF1 pour les fêtes pascales, visite médiatisée de distributeurs de l'Est de la France chez les éleveurs, l'année 2013 a été riche en actions de promotion pour cette indication géographique protégée (IGP). Elle montre ainsi qu'elle est l'un des fleurons des signes officiels de qualité ovins en France et qu'elle compte le rester.

Le Baronet garantit à un peu plus de mille éleveurs engagés dans la démarche un débouché pour leur production, auprès d'une clientèle plutôt haut de gamme. Les éleveurs sont payés selon une grille de qualité et peuvent obtenir jusqu'à 0,50 euro de plus-value par kilo de carcasse. 80 % des agneaux sont certifiables, ce qui prouve la qualité du travail des Limousins. La marque a été créée en 1984 et est devenue IGP en 2000.

Elle est portée par deux circuits distincts: Limovin d'une part et l'union de coopératives OBL* associée à la Somafer d'autre part, dont le Baronet constitue l'élément fédérateur. 100 000 animaux ont été commercialisés en 2012 dans 220 boucheries artisanales et 180 grandes et moyennes surfaces, soit 18 % des agneaux sous signe officiel de qualité en France et 1500 tonnes de carcasse.

A la différence d'autres labels, comme celui de Sisteron, qui a l'avantage de disposer d'un vivier de consommateurs dans sa région de production, cet agneau n'est que peu consommé en Limousin. Région parisienne, Alsace et Rhône-Alpes sont les principaux lieux de vente, avec un lieu plus insolite, Genève en Suisse, où l'IGP compte l'un de ses meilleurs clients, la grande boucherie du Molard.

*Ovin Berry Limousin (Celmar section ovine, Creuse Corrèze Berry élevage section ovine et Agneau Berry Sologne)

La suite de votre dossier dans Pâtre août/septembre, parution début août 2013

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Produisez-vous sous signe de qualité ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui