« anciens numeros Le numéro courant

L'édito de Damien Hardy

Allier ovins et cultures

 

Mettre des brebis sur une exploitation de grandes cultures présente un triple intérêt. D’abord, l’atelier ovin aide à sécuriser le revenu en suivant l’adage des œufs à placer dans des paniers différents. Ensuite, la fumure apportée permet des économies de phosphore et de potasse tout en augmentant la matière organique des sols. Les luzernes ou les couverts végétaux qui aident à l’équilibre des sols seront aussi valorisés par les ovins au même titre que la paille, les céréales ou les coproduits végétaux. Enfin, la création d’un atelier ovin peut permettre de conforter un salarié avec des pointes de travail à intercaler avec les travaux des champs. Cela peut-être aussi une façon d’installer un associé ou un jeune sans forcément beaucoup s’agrandir.

 

Les avantages gagnant-gagnant de la polyculture-élevage

 

Ce partenariat gagnant-gagnant se retrouve aussi chez les arboriculteurs qui sont de plus en plus nombreux à faire appel au service des ovins pour entretenir leurs vergers. Économies d’intrants pour les cultures, autonomie alimentaire des ovins, optimisation de la main-d’œuvre, sécurisation économique, autant de bonnes raisons d’allier l’élevage et les cultures !

Question du mois

Pensez vous investir pour améliorer votre confort de travail ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui