Pâtre 13 mai 2015 à 11h00 | Par D. Hardy

Un film pour promouvoir le métier d'éleveur ovin

Deux éleveurs ovins rappellent dans une vidéo les raisons qui les ont poussé à élever et vivre des brebis. Ces chefs d'entreprise concilient rentabilité, passion, responsabilité, modernité et qualité de vie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Elever et vivre des brebis © Inn'ovin

Le programme Reconquête ovine (devenu depuis Inn'ovin) a réalisé et mis en ligne un film de promotion du métier d'éleveur.

Deux jeunes éleveurs, Odile et Alexandre, partagent face à la caméra leur choix d'élever et de vivre des brebis. Odile, éleveuse de 350 brebis en Indre-et-Loire, apprécie notamment de pouvoir commencer petit et investir progressivement. Aujourd'hui, elle se dégage un revenu et travaille dans de bonnes conditions dans une nouvelle bergerie. "C'est une filière qui a de l'avenir, explique l'éleveuse de 41 ans. La filière manque d'agneaux, il y a des exploitations à reprendre et il y a eu des progrès techniques pour vivre de ce métier".

Alexandre, éleveur en Saône-et-Loire, a choisi d'élever des brebis pour la rentabilité et la modernité. "C'est un métier technique où il y a de nouveaux challenge chaque jour, apprécie l'éleveur de 31 ans. Nous avons aussi une qualité de vie appréciable avec notre entreprise basée au milieu de la nature".

Ce film Elever et vivre des brebis est téléchargeable sur le site www.reconquete-ovine.fr pour l’utiliser lors de présentation de l’élevage ovin ou lors de salons ou foires.

Ce premier épisode sera suivi dans quelques semaines d'un autre sur la passion du métier et la qualité des produits puis plus tard d'un troisième sur la complémentarité de l'élevage ovin avec d'autres productions comme les grandes cultures ou l'élevage bovin.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Faut-il suivre une formation ovine avant de s’installer ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui