Pâtre 14 septembre 2015 à 08h00 | Par D. Hardy

Un cas de FCO dans l'Allier

Un cas de fièvre catarrhale ovine de sérotype 8 vient d'être confirmé dans l'Allier. Des mesures de restrictions et de surveillances renforcés concernent 21 départements.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La zone de protection et de surveillance de 150 kilomètres concerne 4,6 millions de bovins, 700 000 ovins et 160 000 caprins.
La zone de protection et de surveillance de 150 kilomètres concerne 4,6 millions de bovins, 700 000 ovins et 160 000 caprins. - © Min. Agri

Comme craint, un cas de fièvre catarrhale ovine (FCO) à sérotype 8 a été confirmé vendredi 11 septembre sur un bélier d'un élevage d'ovins et de bovins de l'Allier. Cet élevage a été placé sous surveillance renforcée et les mouvements d'animaux ont été bloqués au sein de l'exploitation. Une zone de protection et de surveillance de 150 km de rayon autour de l'élevage a été définie. Elle concerne 21 départements (Ain, Allier, Aveyron, Cantal, Cher, Corrèze, Côte d'Or, Creuse, Indre, Loir-et-Cher, Loire, Haute-Loire, Loiret, Lozère, Nièvre, Puy-de-Dôme, Rhône, Saône-et-Loire, Vienne, Haute-Vienne, Yonne)et concerne 4,6 millions de bovins, 700 000 ovins et 160 000 caprins. Dans cette zone de surveillance,  les mouvements d'animaux sont restreints et les regroupements d'animaux sont prohibés en conformité avec la réglementation européenne.

La stratégie vaccinale est en cours de définition et le ministère de l'Agriculture annonce que 1,3 million de doses de vaccin seront prochainement disponibles. Le Ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll rencontrera les responsables nationaux des filières d'élevage jeudi 17 septembre afin de discuter des mesures financières à mettre en place pour accompagner les éleveurs impactés.

Pour rappel, la FCO est une maladie virale, transmise par des moucherons piqueurs. La France continentale était indemne de FCO depuis décembre 2012. Le sérotype 8 ne circule plus depuis 2010 en France. Les symptômes de la maladie sont de fortes fièvres, un gonflement de la tête de l'animal et le bleuissement de sa langue.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Le vétérinaire vient-il souvent chez vous ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui