Pâtre 27 octobre 2015 à 08h00 | Par D. Hardy

Pourquoi faut-il se préoccuper des laveries de laine ?

Une rencontre fera prochainement le point sur le lavage de la laine et sa valorisation en local. Question à Jules Kister de Lainamac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jules Kister, tondeur dans la Creuse et membre de Lainamac
Jules Kister, tondeur dans la Creuse et membre de Lainamac - © D. Hardy

Pâtre : Pourquoi faut-il se préoccuper des laveries de laine ?

Jules Kister, tondeur dans la Creuse et membre de Lainamac :

« Les entreprises de lavage de laine connaissent de lourdes contraintes de mises aux normes dans l’épuration des eaux. C’est un problème car le lavage, c’est comme les abattoirs, c’est le lien entre deux univers, en l’occurrence celui de l’élevage et celui du textile. S’il n’y a plus de lavage en France, c’en est fini des filières lainières courtes. Or, ces filières courtes de proximité ont un potentiel d’image et de communication très positive. La laine est trop ressentie comme un sous-produit et pas assez comme un coproduit qui a de la valeur. Certes, on ne peut pas avoir de prise sur le prix mondial de la laine qui connaît de fortes variations, passant de 50 centimes le kilo il y a quelques années à environ un euro maintenant. Mais le grand public qui est demandeur de produits naturels et tracés est prêt à payer beaucoup plus pour un produit dont il connaît l’origine. Certaines initiatives comme Ardelaine en Ardèche ont su en tirer profit. Atelier laines d’Europe, le Pôle laine du Pays de Saugues et Lainamac organisent une rencontre européenne sur le lavage de la laine du 4 au 6 novembre à Saugues en Haute-Loire. En attendant, j’invite les éleveurs à soigner leur laine en marquant, par exemple, avant la tonte les animaux sur la tête plutôt que sur le dos et en évitant à tout prix de tondre sur la paille. »

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous autonomes en fourrages ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui