Pâtre 09 août 2012 à 15h36 | Par Urbigkit, The Sheperd

Pour lutter contre les loups - Des colliers à pointes protègent les chiens

Des éleveurs américains du Wyoming (USA) ont réalisé un voyage d'étude en Europe sur l'utilisation du chien de protection

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des Mastiffs espagnols
Des Mastiffs espagnols - © urbigkit
Avec leur corps couleur fauve et leur tête noire, on dirait des lions. Semblant sortir tout droit d'unfilm de gladiateurs, ces chiens massifs portent de lourds colliers en fer, armés de longues pointes scintillant au soleil.
Nous avions empiété sur le champ où les moutons pâturaient, et les chiens de protection du troupeau, des bergers d'Anatolie - parfois appelés lions turcs - ont vivement réagi, se dirigeant vers nous. Heureusement, nous marchions en direction de leur propriétaire, Ibrahim Kayis, et quand nous nous sommes arrêtés près de lui, les chiens l'ont accueilli joyeusement. Les colliers à pointe portés par ces molosses sont des modèles utilisés depuis des lustres par les éleveurs d'Europe et d'Asie mineure, pour donner aux chiens gardiens de bétail un moyen de défense en cas de combat avec les loups, et ils sont encore couramment utilisés à cet effet aujourd'hui.

La suite de ce reportage dans Pâtre août-septembre 2012.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Le vétérinaire vient-il souvent chez vous ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui