Pâtre 10 février 2012 à 14h37 | Par PATRE

La Nouvelle-Zélande en quête d'une meilleure productivité

Premier pays exportateur de viande ovine, la Nouvelle-Zélande surveille ses coûts de production. Pâturage de luzerne, sélection génétique pour de meilleures carcasses aident les éleveurs à améliorer leur productivité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JBeaudouin
"Mon objectif est de faire partie des 20 % des éleveurs les plus productifs de Nouvelle-Zélande, en améliorant la rentabilité du troupeau ovin à 150 % d'agneaux nés par brebis et par an", explique Tom Sturgess, propriétaire d'une exploitation de 6 000 hectares avec 10 000 brebis et 3 000 agnelles, ainsi que 450 vaches, élevées en plein air intégral. Sa ferme Caberfeidh est située dans le Canterbury, au pied de la chaîne de montagne qui traverse l'Ile du Sud. La pluviométrie annuelle est de 475 mm en moyenne. L'éleveur emploie quatre ouvriers et sa productivité moyenne est pour l'instant de 135 %. Ses agneaux sont vendus à 18 kg de carcasse. Depuis la suppression des aides publiques à l'agriculture en 1984, le cheptel ovin néo-zélandais a diminué de 55 %. Mais en même temps, la productivité numérique a augmenté de 19 %. Les éleveurs tels que Tom Sturgess cherchent à produire plus, en maintenant des coûts de production très bas.

La suite du dossier dans Pâtre 592, mars 2012.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Produisez-vous sous signe de qualité ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui