Pâtre 06 décembre 2002 à 11h10 | Par Julien Diependaele

Filière ovine - Le mouton gagne du terrain au Space

Relance de la production ovine bretonne au Space. Pari tenu par le GIE lait-viande, l´Institut de l´Elevage, Interbev ovin et les groupements de la région. S´y ajoute l´intérêt pour de nouveaux matériels.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

A la dynamique des éleveurs de porcs, de volailles ou de bovins s´additionne désormais en Bretagne la dynamique ovine. Les atouts de l´élevage ovin, exposés par Sabrina Lajugie (Interbev ovins) lors de ce colloque de Rennes montrent qu´une large gamme de systèmes d´exploitations est possible. Le mouton conforte le revenu s´il est élevé en production d´appoint ou suffit au revenu en production spécialisée. Autre atout : l´éleveur ovin accroît son efficacité et les conditions de travail deviennent bien meilleures.

Une filière bien organisée
Pour la charte ovine, 14 régions ont adopté un plan d´action grâce aux comités de pilotage régionaux : portes ouvertes sur un élevage, le travail avec les lycées agricoles et les centres de gestion, le développement de filières organisées.
Dans la relance de la production ovine, "les groupements ont un rôle important à jouer" estime Alain Gouedard, du GIE lait-viande de
Bretagne, les marques, les CCP et bientôt un label assurent la démarcation de l´agneau breton. Reste que l´éleveur qui s´installe aura à choisir un système d´élevage performant et sans trop de travail. Patrick Sarzeaud, de l´Institut de l´Elevage, présentait avec ces objectifs des cas d´exploitation en élevage ovin spécialisé ou en élevage complémentaire de vaches laitières ou de hors-sol avec cultures. Le revenu dégagé après remboursement des annuités va de 13 700 à 15 200 euros par UTH.

Le croisement avec des F1 Romanov, assez fréquent en Bretagne permet d´obtenir une bonne prolificité. Le Président de la FNO, Bernard Martin, a encouragé les éleveurs bretons à "produire pour des filières de qualité". Plusieurs intervenants des abattoirs ont confirmé la nécessité d´obtenir un agneau à chair tendre et rosée, goûteux mais sans odeur, sans gras jaune, d´un poids de 17-20 kilos de carcasse et produit si possible toute l´année. La demande existe, aux éleveurs d´y répondre.

Des races, du matériel
En présentation à ce salon, l´Ile de France, la Rouge de l´Ouest, le Roussin, les races Suffolk, Texel, bleu du Maine, Mouton vendéen, Charollais, les F1 Romanov x Ile de France. montrent que le mouton dans cette région demeure une réalité. A noter la présence d´Insemovin pour activer l´insémination artificielle sur la région.
En témoigne aussi le dynamisme du groupement Ovi-Ouest. Jean-Yves Connault, son directeur, s´intéresse de près à la distribution en France de matériels anglais performants. C´est le cas du tunnel d´élevage Cheviot à parois verticales équipé d´une bâche de 720 mm d´épaisseur et d´un filet brise-vent en polyéthylène très résistant. Une gouttière évite l´excès d´humidité au pied des poteaux. Bien ventilé, de bonne hauteur, ce tunnel large de 9 m facilite le travail, y compris l´enlèvement des fumiers.
Autres matériels remarqués, dans la gamme Bateman (Ovi Ouest Distribution), le parc de tri et sa cage de contention, la cage de pesée, les distributeurs de balles rondes et des cornadis. Tout le nécessaire pour l´élevage ovin était donc présenté sur ce stand.
Plus loin, Ritchie, société écossaise, présentait un parc de tri de sa fabrication.
©D. R.

1) Space : les races ovines
Au premier plan, la Rouge de l´Ouest qui voisine avec de nombreuses races utilisées pour le croisement comme Mouton vendéen, Ile de France, Suffolk.
©D. R.

2) Le parc de tri et la contention avec Ovi Ouest Distribution
Jean-Yves Connault, directeur du groupement présente ce parc de tri complet. Réglable, la "porte de compactage" du camembert est très facile à manouvrer.
©D. R.

3) Le tunnel Ovi Ouest
Large de 9 m, ce tunnel bien aéré mais protégé du vent et de la pluie permet à l´éleveur de travailler dans de bonnes conditions pour l´agnelage ou durant l´hivernage du troupeau. Au 1er plan, cornadis, ratelier, balles rondes.
©D. R.

4) Pesée et râtelier Ovi Ouest Distribution
Cage de pesée et râtelier mobile pour agneaux à l´herbe ou en bergerie.
©D. R.

5) Parc de tri Ritchie
Ce parc a effectué sa première présentation au Space.
©D. R.

6) Les électrificateurs Beaumont
Ces matériels sont désormais distribués par Ukal.
©D. R.

7) Clôture Cyclone
Des solutions multiples pour contenir les animaux sur prairies ou parcours avec le grillage ou la clôture par fil "haute tension".
©D. R.

8) Smartfix de Gallagher
Pour déceler les pertes sur une clôture électrique et y faire face, ce petit indicateur devient très utile.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Menez-vous vos animaux à l'herbe ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui