Pâtre 13 août 2003 à 15h56 | Par Julien Diependaele et Carole Chenot (GLVB)

Filière ovine - En Bourgogne, une relance bien ordonnée

Quand les quatre départements bourguignons se mobilisent, on obtient une semaine entière où l´agneau régional est mis à l´honneur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réputée pour son vignoble, la Bourgogne est aussi le berceau des bovins charolais. Entre les deux recensements agricoles de 1988 et 2000, elle a perdu 32 % des effectifs brebis allaitantes et 45 % de ses éleveurs ovins. Après une période de déclin, le troupeau ovin bourguignon se stabilise.
Les responsables ovins bourguignons (syndicats, organisations de producteurs, Chambres d´agriculture, interprofession, abatteurs, distributeurs) se sont mobilisés dès novembre 2001 autour du grand mouvement national : la « Charte Interprofessionnelle de Relance de la production ovine » pour redonner une image positive au métier d´éleveur d´ovins viande et à toute la filière.
Grâce à une équipe de professionnels et de techniciens motivés, et à des soutiens financiers du Conseil régional de Bourgogne et d´Interbev ovins, de nombreuses actions ont vu le jour dès 2002.

Des partenaires tous mobilisés
L´année 2003 a débuté sur les chapeaux de roues et a mobilisé tous les partenaires :
- Diffusion en janvier d´un bulletin régional ovin de 12 pages. Un prochain numéro est prévu pour l´automne.
- Réflexion sur la création d´un pôle de compétence ovin en formation agricole à l´EPL Charolles. Suite aux propositions de mise en place d´une troupe ovine de 320 brebis à la ferme du lycée, d´un volet pédagogique et expérimental intéressant, le projet a reçu l´avis favorable de la Draf et du Conseil régional et devrait être fonctionnel d´ici fin 2004.
- Formation des formateurs du 25 au 27 mars à Dijon, avec l´Enesad. Le programme intitulé « Relance de l´élevage ovin : enjeux et défis » a été suivi par quinze participants (enseignants agricoles, personnel DDAF, nouveaux techniciens ovins). Les intervenants (Enesad, Institut de l´élevage, Inra, et les techniciens ovins bourguignons) ont abordé les thèmes suivants : économie des productions ovines, lutte génétique contre la tremblante, charte de relance ovine, bases techniques en production ovine, systèmes de production et références technico-économiques, organisation du travail.

Une grande première : la semaine de l´agneau
Initiative bourguignonne et véritable dynamique autour de la production locale, la Semaine de l´agneau a été coordonnée par les sections ovines du GLVB et d´Interbev Bourgogne et a battu son plein du 5 au 12 avril dernier dans les quatre départements : Côte-d´Or, Nièvre, Saône-et-Loire et Yonne. S´adressant aux éleveurs, aux conseillers agricoles, aux jeunes en formation, aux élus ainsi qu´au grand public, l´objectif de cet événement régional était de mettre en avant le métier d´éleveur d´ovins viande. Les animations ont commencé le samedi par une porte ouverte au Lycée de Semur, en Auxois (Côte-d´Or), et la semaine s´est terminée par une journée à la Filature Plassard, au Musée de la laine, à Varennes-sous-Dun, dans la Saône-et-Loire.

Lycées agricoles : faire aimer l´élevage ovin
A Champlon, la ferme du lycée agricole de Semur-en-Auxois (21) a mis en place, en 2000, une troupe ovine de 120 brebis F1 Grivette x Suffolk en complément d´ateliers de diversification (un atelier de lait de jument et un élevage de volailles fermières). En ouvrant ses portes, l´équipe du lycée a lancé la semaine de l´agneau et a accueilli un large public. Des éleveurs ont pu découvrir le fonctionnement de cette troupe de brebis F1 et les choix en matière de bâtiments et équipements. Le public qui comprenait une vingtaine d´écoles maternelles et classes de CE et CP de Semur-en-Auxois est venu pour voir, toucher les animaux et comprendre comment on les élevait et on les nourrissait.
©D. R.

En 2002, le lycée agricole de Challuy (58) a diversifié les activités de son exploitation (90 hectares d´herbe, 60 de cultures et 60 vaches allaitantes) avec l´introduction d´un troupeau ovin pédagogique : une trentaine de brebis Berrichon du Cher en race pure (objectif pour 2004 : 100 brebis). L´établissement a organisé, durant la semaine, diverses activités sous forme d´enquêtes auprès de soixante éleveurs, visites, émissions de radio, animations-expositions à la cantine et dégustations de viande d´agneau et de fromages de brebis. Les élèves de BTS 1 Pa ont poursuivi leurs enquêtes auprès de soixante éleveurs mixtes bovins-ovins. Les classes BTS 2 Pa et BTS 2 ACSE ont visité, le mercredi 9 avril, l´exploitation ovine de M. Boutry. Lundi 7 avril, les élèves de CM1 de l´école primaire de Challuy ont visité l´atelier ovin, guidés par une élève de BTS 1 Pa qui leur a montré tous les intérêts et richesses de cette production.

Dessine-moi un mouton.
Cinq classes de CE1 de la ville de Nevers (58) ont participé au concours de dessin sur le thème « Le mouton imaginaire ». Les enfants ont fait preuve de créativité en utilisant des techniques de dessin originales. Chaque classe devait réaliser son oeuvre dans un délai de quatre semaines, en grand format (118x84cm). La remise de prix à l´école gagnante, école de La Barre, a eu lieu le 11 avril. Les enfants furent enchantés d´apprendre qu´ils avaient gagnés une visite à l´écomusée « Saute Moutons » de Marie-Georges Ryan, à Diennes Aubigny (58).

Les lycées hôteliers au fourneau
Les quatre principaux lycées professionnels hôteliers de Bourgogne ont joué le jeu : le lycée Le Castel, à Dijon, en Côte-d´Or, le lycée technologique et professionnel Vauban, à Auxerre (Yonne), le lycée professionnel F. Mitterrand, à Château-Chinon (Nièvre) et le lycée professionnel Alexandre Dumaine, à Mâcon (Saône-et-Loire). Durant la semaine, ils ont fait la promotion de l´agneau auprès de leurs élèves et leur ont fait cuisiner de la viande d´agneau pour proposer, le mercredi 9 ou le jeudi 10, une succulente recette aux clients du restaurant de leur lycée. Les lycées sont prêts à renouveler l´opération l´année prochaine mais cette fois-ci dans le cadre d´un concours régional qui serait mené par Charles Maignien, d´Interbev Bourgogne !
Au lycée le Castel, à Dijon (21), un groupe de 12 élèves en 2e année de BTS a été très attentif, jeudi 10 avril, à la démonstration d´une découpe de carcasse d´agneau réalisée par Jean-Paul Badet, professeur en préparation de produits carnés au CFI Mercurey (71). Ils n´ont pas hésité à lui demander quelques bons conseils de cuisine.

Grand public : plein les yeux et les oreilles !
Toute la semaine, on pouvait entendre sur les ondes des radios locales des messages sur cette semaine et l´élevage ovin bourguignon. Les auditeurs ont gagné des livres sur le mouton, sur les recettes d´agneau et des objets décorés de moutons (jeux saute moutons, assiettes) créés par Mme Marie-Georges Ryan, de Diennes-sur-Aubigny (58).
Deux reportages TV, dont les thèmes étaient « Etre éleveur d´ovins viande aujourd´hui est un métier d´avenir, moderne et rémunérateur » et « les atouts de l´élevage ovin vis-à-vis de l´aménagement du territoire et de la production de produits de qualité », ont été réalisés par FR3 BFC et diffusés pendant et après la semaine de l´agneau. Le premier reportage était réalisé en système mixte bovins-ovins chez Jean-Marie Guyot, au Gaec du Moulin de Jonchery, en Côte-d´Or (quatre associés, 280 hectares dans l´Auxois, 130 vaches allaitantes et 300 brebis) et le second en système spécialisé chez Éric Boutry, à Billy Chevannes, dans la Nièvre.

En Saône-et-Loire, à la Filature Plassard, à Varennes-sous-Dun, l´après-midi du samedi 12 avril organisée en partenariat avec la Chambre d´agriculture de Saône-et-Loire était consacrée au grand public. Plus d´une centaine de personnes ont pu découvrir « les Mille et une facettes du mouton ». Différentes animations étaient proposées aux visiteurs : le parc animalier avec plus de 25 races de moutons, le musée de la laine et le magasin d´usine de la filature, des démonstrations de tonte et de travail de chien de berger par des professionnels. Marie-Rachelle Viallet, technicienne ovin de la Chambre d´agriculture de Saône-et-Loire, a su mettre en avant ses qualités d´oratrice pour faire gagner des lots en posant des questions sur l´élevage ovin, et ses talents de cuisinière en faisant déguster de la viande d´agneau fournie par la Cooprovosel, groupement de producteurs ovins de Saône-et-Loire. L´opération menée est très complète et positive pour faire apprécier la filière. A ce jour, elle apparaît exemplaire pour toutes les régions. Son impact est tel que la Bourgogne est bien décidée à la reconduire l´an prochain.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Menez-vous vos animaux à l'herbe ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui