Pâtre 11 mai 2012 à 15h20 | Par L.Geffroy

Elections présidentielles - "Nous devons comprendre et analyser le premier tour"

Xavier Beulin, président de la Fnsea, revient sur le résultat du premier tour des élections présidentielles

Abonnez-vous Imprimer
- © reussir
"A la suite de l'expression qui s'est manifestée lors du premier tour des présidentielles, je regrette qu'un électeur sur trois en milieu rural se soit tourné vers les extrêmes" a expliqué Xavier Beulin, président de la Fnsea, lors d'une conférence de presse le 11 mai. "Ils considérent que les maux viennent de la dimension européenne, or en matière d'agriculture, la construction européenne est un succès, et ceux qui pronent le repli sur soi se trompent". Le syndicat pense qu'il faut réfléchir à une dimension plus sociétale, prendre en compte les conditions de vie des agriculteurs qui doivent "pouvoir bénéficier d'un environnement de qualité, de services publics, d'accès aux soins, à la formation et à la culture".
Xavier Beulin a rappelé qu'il sera attentif à la nomination du premier ministre et de son équipe. Il considère opportun que le ministère de l'agriculture englobe le secteur de l'agroalimentaire. Il pense aussi qu'il est nécessaire de sortir de la "vision binaire agriculture bio / agriculture conventionnelle ; ou proximité/export et céréalier / éleveur, concepts d'un autre temps".
La PAC est evidemment au coeur des préoccupations du syndicat. "Ce qui se passe en Grèce nous interroge (...) L'agriculture est un pôle d'excellence en France, une solution pour tirer l'emploi, le commerce extérieur et pour que les territoires retrouvent un équilibre". Xavier Beulin veut une Europe qui protège, rassure et rapproche. Il pense que la voix française doit être défendue et entendue. "Si nous appliquions les recettes de la PAC à la politique monétaire, on ne serait pas en difficulté". Xavier Beulin est prêt à discuter avec François Hollande, le nouveau chef de l'Etat, qu'il décrit comme "un homme politique qui connait l'agriculture, a une bonne connaissance des problématiques et des enjeux".

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Les commentaires ont été suspendus pour cet article

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous autonomes en fourrages ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui