Pâtre 23 février 2012 à 17h15 | Par L.Sagot

Du pâturage hivernal pour les brebis laitières

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans le bassin de Roquefort, les brebis sont rentrées en bergerie comme à l’accoutumée en novembre, mais l’herbe a continué à pousser en fin d’automne et début d’hiver. Cette herbe, dont la hauteur peut atteindre par endroit huit centimètres est aujourd’hui inappétente et de faible valeur alimentaire.

ENVISAGER UN GIROBROYAGE

Pour Jean Legarto, de l’Institut de l’élevage «même si les quantités d’herbe disponibles cet hiver sont sans doute exceptionnelles, elles mériteraient d’être exploitées par des brebis traites ou taries. Dans les Pyrénées, la pratique du pâturage hivernal est courante et la valeur alimentaire de l’herbe approche 1 UF au kilo de matière sèche en hiver. En ce début mars, il est encore temps d’utiliser l’herbe qui reste à condition qu’elle soit consommable après les froids de début février. Si c’est le cas, un pâturage par des bovins ou des brebis à faibles besoins est souhaitable pour raser la vieille herbe. Si ce n’est pas le cas, un girobroyage peut être envisagé avant la nouvelle pousse du printemps. Pour les prochains hivers doux, il n’est pas aberrant d’envisager du pâturage pour éviter ce gaspillage ».

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Craignez-vous la sécheresse ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui