Pâtre 28 décembre 2015 à 08h00 | Par D’après l’ouvrage Des agneaux en bonne santé

Des agneaux en bonne santé dans des bâtiments adaptés

La santé des agneaux élevés en bergerie passe par la tétée de colostrum, le paillage régulier, le respect de la densité d’élevage et une bonne aération sans courant d’air.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des actions préventives pour réduire la mortalité
Des actions préventives pour réduire la mortalité - © L. Sagot

Les problèmes sanitaires des agneaux pèsent sur l’économie des élevages ovins. Le taux de mortalité des agneaux se situe en moyenne à 14 % jusqu’au sevrage. Cependant, selon les élevages, il varie de 4 % à 30 %. La comparaison de ces résultats entre élevages augure des marges de progrès, notamment par la mise en place de moyens de maîtrise préventifs sur la conduite d’élevage et sur le logement des animaux.

Ces difficultés touchent les agneaux en finition autant que les agnelles de renouvellement. Pour ces dernières, certaines pathologies peuvent provoquer des retards de croissance difficilement rattrapables. Plus tard, ce sont les performances des brebis qui se retrouvent diminuées. Dans le cadre du plan national écoantibio 2017 piloté par le Ministère de l’Agriculture, un groupe de travail animé par l’Institut de l’Élevage a rassemblé dans un guide paru cet hiver les bonnes pratiques à promouvoir, ainsi que les recommandations en matière de conception des bergeries afin d’assurer la santé des agneaux.

Souvent différents stades physiologiques des animaux sont présents en bergerie. Pour chaque stade de la vie d’un agneau, il est nécessaire de connaître les points de vigilance concernant : les principaux risques sanitaires, les actions à mettre en place pour prévenir les maladies, les aménagements à prévoir dans le bâtiment et des éléments de conduite du troupeau et de gestion sanitaire. Pour protéger les agneaux, il faut aussi assurer un abreuvement, un éclairage, un paillage et un curage corrects. La ventilation doit être particulièrement soignée pour renouveler l’air sans créer de courant d’air.

La suite dans Pâtre n°630 de janvier 2016 :

  • - Une prévention sanitaire de tous les instants - Rappel des bonnes pratiques
  • - Les principales mesures de sécurité sanitaire - Ambiance des bâtiments et désinfection
  • - Aérer sans courant d’air - Des solutions pour bien ventiler
- © Idele

Le dossier de Pâtre est tiré de l’ouvrage Des agneaux en bonne santé : bonnes pratiques d’élevage et bergerie adaptée. Cette brochure fait un état des lieux de la santé des agneaux en lien avec le bâtiment. Il analyse les principales causes de leur mortalité ou de leur morbidité, puis décrit les pathologies en lien avec les conditions de logement. D’autres facteurs influençant la santé du troupeau sont abordés.

42 pages – 12 euros (+ frais de port) - http://technipel.idele.fr

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Produisez-vous sous signe de qualité ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui