Pâtre 13 décembre 2012 à 11h42 | Par L.G.

ANNIVERSAIRE - La revue Pâtre fête ses 60 ans en 2013

Lancée en mars 1953, Pâtre fête son 600ème numéro ! L'occasion de jeter un oeil sur le premier éditorial écrit par la rédaction de l'époque, dirigée par Antoine de Voguë.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
numéro un
numéro un - © patre
En 1953, il y a 300 000 éleveurs de moutons. On peut lire dans le premier éditorial d'une nouvelle revue qu'un groupe d'éleveurs s'est réuni pour fonder ce journal appelé pâtre, parce que "depuis la plus haute antiquité, le pâtre a été pour tous l'homme du mouton." Ce pâtre, ajoute la rédaction, sera le journal de tous les éleveurs de moutons.
Dans le premier numéro, les éleveurs pouvaient trouver des articles sur la laine, sur les races ovines, un article sur l'amputation des oreilles de chiens de berger, une page sanitaire sur les mammites et les avortements, et une sur comment faire une prise de sang, ainsi qu'un article sur du matériel de tonte. La revue se terminait par une rubrique intitulée "pâtre de province" avec des informations sur les régions Centre, Pyrénées, Ile-de-France, Est, Alpes et Provence.

Acheter un numéro

Il est possible d'acheter les anciens numéros de la revue "Pâtre".
Contactez Laëtitia REGNIER du service abonnement :

pour vous assurer de la disponibilité du numéro demandé.
Une fois le numéro réservé, nous attendons une confirmation écrite avec règlement par chèque bancaire de la commande, avant d'envoyer par retour le(s) numéro(s) commandé(s) accompagné(s) d'une facture justificative. Les numéros sont vendus à la valeur faciale, port compris, lors de la parution de chacun d'entre eux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Pâtre se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Craignez-vous la sécheresse ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui